Comment transformer une salle de cinéma en salle événementielle de réalité virtuelle grand public.

De nombreuses salles de cinéma sont aujourd’hui équipées des dernières technologies numériques permettant de voir les films en 2D ou en 3D relief. En 2009, le processus s’est accéléré avec la sortie de nombreux blockbusters en 3D relief comme Là-Haut des studios Pixar ou encore Avatar de James Cameron. Dassault Systèmes souhaite aller plus loin en proposant une « quatrième dimension » : ajouter l’interactivité avec des contenus 3D projetés en salle. Dassault Systèmes avait déjà produit le premier spectacle de réalité virtuelle interactif et en relief accessible au grand public (Kheops 3D, toujours programmé à la Géode à Paris), mais dorénavant, n’importe quelle salle numérique peut devenir un lieu se situant à la frontière du parc d’attraction et du cinéma. Dans le cadre de la promotion d’Arthur et la vengeance de Maltazard, plusieurs dispositifs sont mis en place. Notamment lors des avant-premières, où le public peut interagir et discuter avec les héros du film en temps réel et en relief.

Il s’agit d’une première étape dans l’invention de nouveaux concepts de divertissement, où le spectateur pourrait par exemple commencer une expérience 3D sur Internet, créer un avatar 3D à l’image du héros ou d’un des personnages du film, pour ensuite retrouver son double dans des séances de cinéma personnalisées en fonction de l’audience.